Chez JL

Joliciel Libre

Accueil > Infos > Redmoon Redshift - fatigue des yeux et sommeil

Redmoon Redshift - fatigue des yeux et sommeil

vendredi 10 juin 2016, par JL

Sous Debian : red shift : http://jonls.dk/redshift/
Sous Windows : RedshiftGui : https://github.com/maoserr/redshiftgui/downloads
sous Android : Redmoon (depuis f-droid)

Permet de couper la lumière bleu (l’ecran va vers la couleur rouge) le soir, pour reposer les yeux et ne pas troubler le sommeil, et faire des jolis rêves.

- https://badlinuxadvice.wordpress.com/2013/01/09/how-to-setup-redshift-to-be-like-f-lux/
- (dont autres éléments sur fatigue visuelle) http://sebsauvage.net/wiki/doku.php?id=pour_vos_yeux

apt install redshift gtk-redshift

Pour lancer l’interface graphique redshift-gtk, il faut mettre des paramètres comme pour redshift, sinon on a l’erreur :

redshift-gtk
(redshift-gtk:18969): Gtk-WARNING **: Theme parsing error: gtk-widgets.css:64:17: Theming engine 'unico' not found
zsh: exit 255   redshift-gtk

Faire alors par exemple

redshift-gtk -l 47:42 -t  4400:3000

Pour trouver sa longitude et latitude :
http://itouchmap.com/latlong.html

Une autre manière serait d’autoriser geoclue pour redshift, en ajoutant dans /etc/geoclue/geoclue.conf :

[redshift]
allowed=true
system=false
users=

Lancer la commande en mettant votre latitude et longiture :

redshift -l 48.4:11.2

On peut indiquer des températures visuels de jour et nuit avec l’option "-t" (mettre 6500 pour avoir le maximum) :

redshift -l 48:11 -t  4400:3000

Programmer cette commande au démarrage de la session (/usr/bin/redshift ...)

Après m’être habitué, quand je coupe l’application la nuit (et même le jour en fait), ça fait mal aux yeux.